Agissez

Comment puis-je soutenir l'association ?

Tous les soutiens sont les bienvenus chez Electriciens sans frontières : don, adhésion, communication… Découvrez toutes les façons de soutenir l’association.

  • 2016
    Création d'Electriciens sans frontières Europe

    Electriciens sans frontières et ses homologues européennes (Allemagne, Italie, Espagne) signent une convention pour mutualiser leur action en faveur de l’accès à l’électricité et à l’eau pour les populations les plus démunies.

    Création du réseau CICLE

    Réseau CICLELe réseau CICLE (Coopération Internationale Climat Energie) est créé avec plusieurs partenaires avec pour mission de promouvoir, faciliter et accompagner les actions de coopération internationale dans les domaines de l’énergie et du climat.

  • 2015
    Démarrage du projet Café Lumière à Madagascar

    Café Lumière est une plateforme multifonctionnelle qui vise à développer des services marchands « productifs » et de confort tout en électrifiant les services publics locaux (santé, éducation). Le projet a été pensé pour être réplicable. Conçu avec le GRET et Positive Planet, il obtenu un financement de l’Agence française de développement (AFD).Café Lumière

     

     

     

     

    Intervention au Népal

    Les séismes dévastateurs qui frappent le Népal entre avril et mai 2015 font plus de 8 700 morts et 18 000 blessés. Des bénévoles d’Electriciens sans frontières s’envolent pour Katmandou à bord d’un avion du Centre de crise du Ministère des affaires étrangères. Présente depuis plus de 15 ans au Népal, l’ONG souhaite répondre aux besoins immédiats des populations sinistrées. Grâce au soutien financier de nombreux partenaires, des bénévoles se relaient pour évaluer la situation en coordination avec les autorités locales puis intervenir au plus près des populations et en appui aux autres ONG.Intervention d'urgence au Népal2015_946_urgence-nepal_alexandra-lebon_mg_1167

     

     

     

     

     

    Edition d’un guide de bonnes pratiques

    L’ONG fait appel au Groupe URD (Urgence Réhabilitation Développement) pour élaborer un référentiel de bonnes pratiques pour les projets d’accès à l’électricité en milieu rural dans les pays en développement. Il capitalise plusieurs années de retours d’expérience et d’évaluations de nos actions. Il décline 12 critères de qualité, illustrés par des exemples de bonnes pratiques mais aussi des erreurs à éviter.guide_bonnes_pratiques_electriciens-sans-frontieres_hd_page_01

     

     

     

     

     

    Participation à la COP21

    En septembre, les Nations-Unies font de « l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables, modernes et abordables » le 7ème Objectif de développement durable. En décembre, la COP21 promeut le déploiement des énergies renouvelables pour permettre l’accès à l’énergie durable dans les pays en développement. Electriciens sans frontières participe à plusieurs conférences relatives à la place dans l’énergie dans la lutte contre le réchauffement climatique et la pauvreté.2015-12-01_side-event_zone-onu_ufe-eurelectric-esf_marc-gratton

  • 2014
    Coopération décentralisée au Niger avec la ville de Saint-Brieuc

    Dans le cadre de son jumelage avec la commune d’Agadez, Saint-Brieuc sollicite Electriciens sans frontières pour accompagner l’électrification de 15 cases de santé. Les conditions de sécurité n’étant pas réunies dans le pays, des stagiaires nigériens sont accueillis en France pour suivre une formation à l’énergie photovoltaïque dans le but de démultiplier leurs acquis au Niger.
  • 2013
    Création de la Semaine de l'énergie solidaire

    Chaque année, fin septembre, les 14 délégations régionales de l’ONG organisent des manifestations pour mobiliser entreprises, collectivités et grand public autour de l’accès à l’électricité pour les plus démunis.

    Semaine de l'énergie solidaire

  • 2011
    La Fédération devient une association

    Electriciens sans frontières devient une association nationale unique et atteint
    1000 bénévoles.  En 2013, elle est reconnue d’utilité publique. En 2014, elle reçoit l’agrément « don en confiance » du Comité de la charte.
  • 2010
    Haïti : dans l'urgence du séisme

    Suite au séisme de 2010, Electriciens sans frontières agit aux côtés des autres ONG urgentistes pour répondre à leurs besoins en électricité ainsi qu’au plus près des populations sinistrées. Entre 2011 et 2012, 350 lampadaires photovoltaïques sont installés dans les camps de réfugiés pour améliorer leurs conditions de vie et leur sécurité.
    Entre 2011 et 2014, un second programme vise l’éclairage des quartiers en reconstruction de plusieurs municipalités grâce à 465 lampadaires photovoltaïques. Ces actions sont systématiquement entreprises en coopération avec les mairies et les entreprises locales et 100 apprentis électriciens sont formés pour assurer l’entretien et la maintenance.
    En 2016, un programme de grande ampleur a débuté pour électrifier 500 écoles et permettre au partenaire Haïti Futur d’installer dans chacune d’elles des tableaux numériques interactifs.

    ERDFEclairage des quartiers en reconstruction en Haïti

  • 2007-2017
    Un programme au Laos pour renforcer les capacités locales

    Entre 2007 et 2017, 36 villages très isolés des districts de Nhot Ou et de Phôngsaly au Laos ont accédé à l’électricité grâce à des moyens de production pico-hydroélectrique.  La démarche a reposé sur une dynamique d’apprentissage visant à développer une maîtrise suffisante des gestes techniques et des réflexes adaptés à la technologie particulière des
    pico-turbines. L’autre volet a consisté à mettre en place une organisation adaptée à la pérennisation financière des installations.
    Développer des compétences au Laos
  • 2006
    Une loi pour encourager les collectivités à soutenir l'accès à l'électricité pour tous

    L’amendement Pintat permet aux acteurs du service public de distribution de l’électricité et du gaz de consacrer jusqu’à 1 % de leur budget à des actions dans le domaine de la distribution publique d’électricité et de gaz menées à l’étranger. En savoir plus.

     

  • 2004
    Intervention pour la Croix-Rouge et le Secours Catholique suite au tsunami

    L’ONG intervient sur l’île de Gan dans le cadre de la reconstruction de plus de 500 maisons, un hôpital, une école et des infrastructures routières.
  • 2002
    Naissance du nom Electriciens sans frontières

    L’association CODEV prend le nom d’Electriciens sans frontières. Elle compte alors 600 bénévoles.
  • 2001-2003
    1ère action à Madagascar

    Le 1er projet  à Madagascar répond aux besoins d’une coopérative laitière locale pour la valorisation de sa production laitière. Les éleveurs de zébus ont compris l’intérêt de transformer et conserver leur production au lieu de la perdre en
    raison de l’insuffisante capacité d’absorption du marché à court terme.  Le projet débute par l’organisation des
    éleveurs, puis est suivi par la création d’une fromagerie et la production d’électricité pour répondre aux besoins
    de l’usine locale. Il se conclut par l’alimentation des habitations. Depuis, Electriciens sans frontières a mené de nombreux projets dans ce pays.
  • 1993
    1ers ``chantiers écoles`` au Cambodge

    La Ligue Française de l’Enseignement avait implanté des « Chantiers Ecoles à Siem-Reap » où des apprentis étaient formés et intégrés aux différents  chantiers de reconstruction alors en cours dans la région des temples
    d’Angkor. Elle sollicite CODEV pour rénover les moyens de production et de distribution d’électricité et d’eau de la ville. Le travail se fait main dans la main avec les apprentis. Depuis, nombreux sont les projets qui intègrent des chantiers écoles en coordination avec des centres de formation professionnelle locaux.
    Travail avec un électricien local au Cambodge
  • 1988
    1er projet au service de l'éducation et de la santé

    Au Cameroun dans la région de Tokombere, est entrepris un projet qui consiste à mettre aux normes un réseau hospitalier, installer des appareils médicaux performants et former des personnes à l’entretien et à la maintenance des installations. Environ 150 000 habitants en bénéficie. Suite à ce chantier, un collège est ouvert et est raccordé au réseau. C’est la 1ère fois que l’ONG conjugue 2 objectifs qui guident ses actions : l’accès à l’éducation et aux soins.
    Centre hospitalier à Tokombere
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×