16 février 2017

Un plan de bataille pour décupler les énergies renouvelables en Afrique

Le continent africain doit multiplier par 10 sa capacité en énergies renouvelables d’ici 2030. C’est l’objectif que s’est donnée l’Initiative africaine sur les énergies renouvelables (AREI) pour atteindre la production nouvelle de 10 gigawatts d’énergies renouvelables d’ici 2020 et 300 GW d’ici 2030. Aujourd’hui, l’Afrique dispose d’une capacité installée d’énergies renouvelables de 34 GW.

 

3 étapes pour décupler les énergies renouvelables en Afrique

L’AREI a vu le jour à la COP21 en décembre 2015 à Paris. La 1ère étape, en 2016, a consisté à la structuration de l’organisation et à l’identification des projets. Pilotée par Youba Sokona, vice-président du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), elle a été approuvée par les 54 chefs d’Etat africains. La 2ème phase (2017-2020) lancera une série d’actions pour augmenter la capacité installée en énergies renouvelables de 10 GW. La 3ème (2020-2030) bénéficiera du retour d’expérience de la phase précédente pour atteindre 300 GW de capacités installées en énergies renouvelables.

 

Dans un contexte d’inégalités, l’énergie est un enjeu primordial pour que la vitesse de croissance persiste et profite à tous.

 

L’accès à l’énergie en Afrique : un défi aux enjeux multiples

En novembre 2016, Youba Sokona s’exprimait à Marrakech dans le cadre de la COP22 sur les enjeux de l’accès à l’énergie sur son continent. « De nombreux pays africains font aujourd’hui partie des économies mondiales qui croient le plus vite. Certains ont même dépassé des pays d’Asie. Mais cette croissance est loin d’être inclusive. Elle s’accompagne d’une montée du chômage et un segment important de la population reste encore à l’écart des bénéfices de ce développement 1. » Dans un contexte d’inégalités, l’énergie est un enjeu primordial pour que la vitesse de croissance persiste et profite à tous.

Selon l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), si les tendances relatives à l’énergie en Afrique ne changent pas, le continent aura toujours 42% de sa population dans le noir en 2030 et restera donc « privée du droit à une vie productive et saine » ².

 

Si les tendances relatives à l’énergie en Afrique ne changent pas,  42% de sa population restera « privée du droit à une vie productive et saine ».

 

240 projets identifiés pour booster les énergies renouvelables en Afrique

Pendant la COP21, 10 pays s’étaient engagés à mobiliser 10 milliards d’euros pour contribuer à l’objectif fixé par l’AREI, dont la France à hauteur de 2 milliards d’euros d’ici 2020.

240 projets ont déjà été recensés et présentés par Ségolène Royal en septembre 2016 aux chefs d’Etat africains3. Parmi eux, 50% concernent des projets hydrauliques ou solaires. La totalité représente une production énergétique 45 GW, dont près de la moitié serait fournie par des barrages. Le solaire y participerait à hauteur de 15%.

Le rapport fait également un certain nombre de préconisations, parmi lesquelles l’implication des femmes dans les projets énergétiques. Souvent en charge de la fourniture d’énergie pour la vie quotidienne, elles font partie des premières victimes de l’absence d’accès à l’électricité.

 

>>> Lire l’article Les femmes, ambassadrice de l’accès à l’énergie <<<

 

1 Discours de Youba Sokona, le 9 novembre 2016 au sein du Pavillon Afrique à la COP22, à Marrakech.

² IRENA, Rapport « L’Afrique et les énergies renouvelables : la voie vers la croissance durable », 2013

3 Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, « Rapport Initiative africaine pour les énergies renouvelables », 2016 : http://www.developpement-durable.gouv.fr/sites/default/files/Rapport_ENR_Afrique.pdf

Aller plus loin :

Article Novethic, 10 novembre 2016

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez, tous les deux mois, le condensé de notre actualité.

AGISSEZ

Soutenez-nous

Tous les soutiens sont les bienvenus chez Electriciens sans frontières : don, adhésion, communication… Découvrez toutes les façons de soutenir l’ONG.

IMPACT

Découvrez notre façon d’agir

Electriciens sans frontières agit sur de nombreux domaines du développement humain et économique.
Découvrez-les.

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×