Action en réalisation

Antoetra : eau et éclairage autonome de sécurité pour la communauté des Zafimaniry

Nature de l'action

Impacts

Délégation régionale

Madagascar

  • Population : 24235390 hbs
    35% en milieu urbain - 65% en milieu rural
  • Espérance de vie : 65 ans
  • Pauvreté à 1.90$ par jour : 82%
  • Taux d'alphabétisation des personnes de + de 15 ans : 64%
  • Population ayant accès à l'électricité :
    61% en milieu urbain - 8% en milieu rural
  • Population ayant accès à une source d'eau améliorée :
    82% en milieu urbain - 35% en milieu rural
DESCRIPTION DU PROJET

Le besoin

La communauté des Zafimaniry habite une région isolée du centre de Madagascar. Le réseau électrique ne peut exister sur ces hauts plateaux excentrés à l’accès difficile. L’eau est présente sur la région, mais distante d’un à plusieurs kilomètres des villages. Son transport demande beaucoup de temps et d’effort aux femmes et enfants.

En lien avec l’association Babakoto, la communauté et son Maire ont exprimé la nécessité d’électrifier deux centres de santé de base (CSB) dans la région et de réaliser des adductions d’eau dans plusieurs villages. Les réalisations ont été effectuées par Electriciens sans frontières en 2012, 2013 et 2014.

L’accès à l’eau des populations se poursuit avec, en parallèle, l’éclairage public des villages.

La réponse

Electriciens sans frontières réalise une adduction d’eau pour le village de Tanambao.  Les équipes de bénévoles déterminent, avec le concours des villageois, le captage de la source, l’implantation du barrage et des réservoirs à construire ainsi que le tracé des canalisations et l’emplacement des bornes fontaines. Une entreprise malgache se charge des travaux.

Dans 6 autres villages, à Anjorozoro, Somandroso, Vohitrandriana, Ambahona, Ankarenana et Faliarivo, un lampadaire solaire est posé sur la place centrale.

L’impact

Dans le village de Tanambao, ce sont plus de 500 personnes qui bénéficient d’une eau de qualité. Les conséquences se font particulièrement ressentir sur les conditions d’hygiène et de santé. Les enfants sont sensibilisés au lavage des mains et des dents et le nombre de diarrhées liées à la consommation d’une eau impropre diminue.

Par ailleurs, les travaux de collecte de l’eau, qui incombent aux femmes aidées des enfants, se trouvent facilités par la proximité des points d’eau.

Grâce à l’éclairage nocturne rendu possible par les lampadaires solaires, les habitants souhaitent davantage sécuriser la vie de leur village, qui sont régulièrement la proie de voleurs de zébus, mais aussi créer un point de rencontre à la tombée de la nuit. Cela représente une population de plus de 5 800 personnes dans les 6 villages concernés.

Bonnes pratiques

A chaque fois, un comité de point d’eau est créé afin de collecter auprès des familles une redevance qui servira à la maintenance des bornes fontaines et à l’entretien du système d’adduction.

Sur ce même modèle, a été créé un comité de point d’éclairage, également chargé de collecter une redevance par famille.

Les membres de ces deux comités se réunissent tous les trimestres pour collecter les redevances, définir les entretiens à réaliser par les villageois (pour l’eau) ou par un technicien (pour l’éclairage). Ils s’assurent du respect des règles d’utilisation des installations et de leur entretien, d’un usage équitable de l’eau, de provisionner des fonds pour l’exploitation et le renouvellement des installations, etc.

Soutenez-nous

Faites un don

Aidez-nous à faire de l’accès à l’électricité un levier de développement pour tous !

Soutenez-nous

Devenez adhérent

Vous souhaitez rejoindre une communauté de bénévoles et venir en aide aux plus démunis ? Rejoignez-nous !

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×