Bafoussam : Formation pour une deuxième chance

Nature de l'action

Impacts

Délégation régionale

Cameroun

  • Population : 23344179 hbs
    54% en milieu urbain - 46% en milieu rural
  • Espérance de vie : 55 ans
  • Pauvreté à 1.90$ par jour : 29%
  • Taux d'alphabétisation des personnes de + de 15 ans : 71%
  • Population ayant accès à l'électricité :
    88% en milieu urbain - 19% en milieu rural
  • Population ayant accès à une source d'eau améliorée :
    95% en milieu urbain - 53% en milieu rural
DESCRIPTION DU PROJET

Le besoin

Afin d’améliorer l’accès à l’éducation ainsi que la qualité de l’enseignement, le gouvernement a redéfini en 2013 le plan de développement du secteur de l’éducation et de la formation (2010-2020). Le projet de formation dans la région de Bafoussam s’inscrit dans cette démarche. L’Association des Ressortissants Baleveng de Yaoundé (ASVB), qui initie et coordonne des actions de solidarité dans le département de la Menoua au Cameroun, a sollicité l’appui d’Electriciens sans frontières pour former des jeunes en électricité de base et réduire les accidents mortels en menant des actions de sensibilisation aux risques électriques dans les villages.

La réponse

ASVB s’est chargée d’identifier les jeunes à former. Electriciens sans frontières leur dispensera une formation théorique de 4 semaines sur les installations électriques intérieures et la sécurité, ainsi qu’une initiation à l’informatique de gestion. Elles seront suivies d’une formation pratique de 2 semaines. Celle-ci sera déclinée sur 2 chantier-écoles pour des travaux en sous-groupes. : la rénovation des installations électriques de l’hôpital de M’Bouo, l’électrification d’une salle communautaire et du centre de santé de Toula Ndizong.

En parallèle, ASVB rencontrera des chefs d’entreprises d’installation électrique afin de faire connaître la formation et envisager des possibilités de recrutement.

L’impact

A l’issue d’une formation précédente, 18 jeunes sur 20 occupait un emploi un an après avoir obtenu leur certificat. Cette nouvelle session formera 25 jeunes femmes et hommes sans emploi.

 L’accès à l’électricité des blocs opératoires de l’hôpital de M’Bouo aura des conséquences sur les conditions de soins des patients et de travail des chirurgiens, qui pratiquent environ 10 opérations par jour.

Le centre de santé rural de Toula Ndizong touche une population estimée à 5 000 personnes. L’éclairage de la salle d’accouchement améliorera le travail des sage-femmes et le confort de la centaine de futures mères qui sont reçues chaque année. Un réfrigérateur dédié à la conservation des vaccins et la salle de consultation et la pharmacie auront également accès à l’électricité. La salle communautaire est principalement utilisée par les femmes (réunions et tontines) et par la chefferie traditionnelle pour les événements collectifs (mariages, décès, réunions d’information).

Bonnes pratiques

L’objectif secondaire du projet est de former des professionnels pour pallier les problèmes de sécurité électrique que rencontrent de nombreuses habitations et artisans, et ainsi réduire le nombre d’accidents. Ainsi, une demi-journée sera consacrée à la sensibilisation de la population aux risques électriques.

Soutenez-nous

Faites un don

Aidez-nous à faire de l’accès à l’électricité un levier de développement pour tous !

Soutenez-nous

Devenez adhérent

Vous souhaitez rejoindre une communauté de bénévoles et venir en aide aux plus démunis ? Rejoignez-nous !

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×