Action réalisée

Palogo : De la lumière pour les élèves

Nature de l'action

Délégation régionale

Burkina Faso

  • Population : 18105570 hbs
    30% en milieu urbain - 70% en milieu rural
  • Espérance de vie : 59 ans
  • Pauvreté à 1.90$ par jour : 55%
  • Taux d'alphabétisation des personnes de + de 15 ans : 29%
  • Population ayant accès à l'électricité :
    49% en milieu urbain - 1% en milieu rural
  • Population ayant accès à une source d'eau améliorée :
    98% en milieu urbain - 76% en milieu rural
DESCRIPTION DU PROJET

Le besoin

Le comité de village de Palogo a sollicité Electriciens sans frontières pour l’éclairage de salles de classes de l’école du village, situé dans la province de Boulkiemdé dépendant du comité de communes de Koudougou. L’école accueille 600 élèves répartis dans 5 bâtiments.

La réponse

Une ligne électrique passant à proximité de Palogo, les bénévoles d’Electriciens sans frontières ont choisir la solution du raccordement à ce réseau en concertation avec les autorités locales. Le village n’ayant que très peu de revenus, une plateforme multifonctionnelle a été mise en place pour en dégager. Celle-ci comprend de l’outillage pour moudre le mil et le karité ainsi qu’une station de recharge téléphones portables. Cette plateforme est gérée par le comité des femmes et toute personne souhaitant y accéder doit s’acquitter d’une redevance auprès de celui-ci. Cela permet de générer des revenus pour financer le coût des consommations d’électricité de l’école et de la cantine scolaire.

L’impact

Ce projet a permit d’améliorer les conditions d’éducation par l’augmentation de la plage horaire d’ouverture des écoles. La création de la plateforme multifonctionnelle génère des revenus afin de financer le coût des consommations d’électricité et participe à la création d’emplois, ce qui favorise une dynamique économique au cœur du village de Palogo. Cela allège aussi la charge de travail des femmes puisque les matières agricoles peuvent être transformées de façon mécanique et non plus manuelle. Finalement, l’alimentation en électricité a permit l’ouverture d’une cantine scolaire pour accueillir des élèves qui habitent parfois jusqu’à 7 km à pied et ne peuvent donc rentrer chez eux à midi.

Bonnes pratiques

 Une formation sur le risque électrique a été dispensée aux élèves, parents d’élèves et population locale, une traduction en simultané en langue moré était assurée par un villageois.

Soutenez-nous

Faites un don

Aidez-nous à faire de l’accès à l’électricité un levier de développement pour tous !

Soutenez-nous

Devenez adhérent

Vous souhaitez rejoindre une communauté de bénévoles et venir en aide aux plus démunis ? Rejoignez-nous !

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×