Action en recherche de fonds

Projet SISAM : Solution d’Irrigation Solaire Améliorée

Nature de l'action

Délégation régionale

Burkina Faso

  • Population : 18105570 hbs
    30% en milieu urbain - 70% en milieu rural
  • Espérance de vie : 59 ans
  • Pauvreté à 1.90$ par jour : 55%
  • Taux d'alphabétisation des personnes de + de 15 ans : 29%
  • Population ayant accès à l'électricité :
    49% en milieu urbain - 1% en milieu rural
  • Population ayant accès à une source d'eau améliorée :
    98% en milieu urbain - 76% en milieu rural
DESCRIPTION DU PROJET

Le besoin

Au Burkina Faso, au Bénin et au Togo, l’agriculture est la principale source de revenu pour les populations les plus pauvres et le pilier de la sécurité alimentaire. Selon les statistiques nationales, la grande majorité des exploitants agricoles rencontrent des difficultés liées à l’irrigation, en particulier pour le petit maraîchage où elles touchent plus des 2/3 des exploitants. Au fil de ses projets dans ces 3 pays, Electriciens sans frontières a observé l’émergence de filières de production, de distribution et d’installation de systèmes de pompage solaire. Le retour d’expérience sur ce type de technologies s’est avéré très positif en termes d’amélioration de la rentabilité agricole et d’externalités sociales. La récente expansion de systèmes innovants de type Volanta s’est montrée particulièrement efficace. Des améliorations sont néanmoins nécessaires pour permettre au plus grand nombre de bénéficier de ce type de technologies : accessibilité financière, moyens de distribution dans les pays frontaliers, maintenance, gamme de profondeur…

La réponse

Le projet vise à contribuer à la réduction de la pauvreté et à la sécurité alimentaire en milieu rural en favorisant l’émergence et l’appropriation de moyens d’irrigation durables (technologie, financement, gestion, maintenance) pour renforcer les capacités des petites exploitations maraîchères des régions Centre Est (Burkina Faso), Atacora (Bénin) et Région des Savanes (Togo).

L’impact

Les bénéficiaires directs du projet sont :
• les petits exploitants maraîchers et leurs familles pour lesquels les revenus seront augmentés et les corvées d’eau diminuées (en majorité des femmes et des jeunes). Les ménages agricoles ayant en moyenne 8 personnes, les 100 installations prévues bénéficieront donc directement à 800 personnes ;
• 6 distributeurs et installateurs (2 par pays) seront formés et mobilisés pour la réalisation directe du projet ;
• 3 opérateurs qui bénéficieront d’une nouvelle activité ;
• 3 associations partenaires dont les compétences seront renforcées ;
• dans le cas probable où l’assemblage d’une partie des pompes solaires serait réalisé au Burkina Faso, cela engendrera du travail supplémentaire pour au moins 5 salariés ;
• Enfin, à minima 3 instituts de microfinance locaux (1 par pays) adapteront leurs solutions de financement et diversifieront leur activité vers un nouveau marché.
Le projet bénéficiera également à plus de 70 000 bénéficiaires indirects.

Bonnes pratiques

Le projet SISAM vise à établir une solution de référence qui sera issue des concertations locales et des retours d’expériences liés aux réalisations prévues. Cette solution sera co-construite également avec les autorités nationales et régionales, ce qui facilitera son appropriation par la suite.

Soutenez-nous

Faites un don

Aidez-nous à faire de l’accès à l’électricité un levier de développement pour tous !

Soutenez-nous

Devenez adhérent

Vous souhaitez rejoindre une communauté de bénévoles et venir en aide aux plus démunis ? Rejoignez-nous !

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×